Réserver
Type d’hébergement
Date d’arrivée
Nbr de nuit(s)
Nbr de personnes(s)
Prix :

Intitulé de la visite
Date de la visite

mer 26 juil. 16°C
Vous êtes ici : Accueil > Découvrir > La pêche et l'ostréiculture

La pêche et l'ostréiculture

Port Ostréicole

Le Port Ostréicole


Un site pittoresque

Véritable lieu de travail, la trentaine de cabanes colorées de jaune, bleu ou vert, abrite le matériel nécessaire à la culture des huîtres. Ce site atypique est composé de 2 darses (équivalent de rues) au milieu desquelles vous trouverez de nombreuses poches d'huîtres vides, en train de sécher. Au début de l'été, les tuiles chaulées participent à la décoration et à l'authenticité du port. Celles-ci sont utilisées pour le captage des coquillages sur les parcs. Les seuls bateaux présents, les « plates » ou « chalands », sont utilisés à la marée par les ostréiculteurs. Revenus chargés de poches d'huîtres, les coquillages sont ensuite affinés dans les « claires » (remplies d'eau douce).
Afin de partager leur métier, des ostréiculteurs proposent des sorties à la marée, des dégustations, de la vente directe ou de la restauration de produits de la mer.

Des dégustations

Dégustations Dégustations Dégustations

Venez déguster de fameux plateaux de fruits de mer au bord du port ostréicole !

Les Hyppocampes - Cabane n°49 : +33 (0)6 72 00 97 63

Alex et Luc Belougne - Cabane n°39 : +33 (0)6 23 51 82 82

Maïron MARTIN - Cabane n°30 : +33 (0)6 89 17 05 99

« Vis ma vie d'ostréiculteur »

Envie de découvrir ce métier insolite ?

Embarquez avec Eric DAUGES, Maïron MARTIN ou Alain PASQUET le temps d'une marée.
Les pieds dans l'eau, ils partagent leur métier avec vous !

Eric DAUGES : +33 (0)6 13 45 67 09

Maïron MARTIN : +33 (0)6 89 17 05 99

Alain PASQUET : +33 (0)6 85 09 44 38



La pêche

La pêche à pied
S'il existe une pêche à la portée de tout un chacun, c'est bien la pêche à pied !
Crabes, palourdes, coques, crevettes, couteaux sont autant de produits de la mer susceptibles d'être ramassés à marée basse. La pêche des huîtres est strictement interdite sur l'ensemble du Bassin.
Pour rejoindre les vasières, il faut emprunter les petits chenaux, ou esteys, dont le sol sablonneux est stable. La pêche aux palourdes et coques est limitée quantitativement afin de respecter le travail de ceux qui en vivent.

La pêche

La pêche à la ligne
La pêche à la ligne est autorisée depuis le port ostréicole et le long du canal de Lège dans la réserve des Prés Salés (jusqu'au pont de Bredouille). Cette pêche ne nécessite aucun permis puisqu'il s'agit du domaine maritime public.
Toute l'année, il est possible de pêcher le bar (ou loubine), le mulet, le griset (ou dorade grise).
En septembre, à l'époque des vendanges, les rougets entrent dans le Bassin. En novembre commence la pêche à la crevette rose qui s'étale jusqu'en mars. Les premières seiches investissent le bassin en février. Enfin, de mai à octobre, de savoureuses soles viennent réveiller les papilles.

Les marées

L'influence de la lune
Sur la côte Atlantique, on peut observer deux marées hautes et deux marées basses par jour. On les appelle marées semi diurnes et ont lieu toutes les 12h25. En réalité il ne s'agit pas d'un jour terrestre de 24 heures - temps de la rotation de la Terre sur elle-même – mais d'un jour lunaire de 24h50, ce qui explique le décalage moyen de 50 minutes entre une marée haute et celle du lendemain.
Le montant dure de 5h30 à 6h alors que le jusant (marée descendante) s'étale sur 6h30 à 7h.
Pour télécharger l’annuaire des marées, rendez-vous dans la rubrique « Brochures ».

A partir de
3 € /pers
Consultez l'agenda